Samedi 11 Septembre
11h00 & 15h00

Mémorial de l'Abolition de l'Esclavage >>> Château des Ducs de Bretagne

Visite contée

De l’histoire à la mémoire : la traite des noirs et l’esclavage à Nantes

Thierno Diallo . Marie Baranger

memorial-abolition-esclavage-nantes-scaled.jpg
miroir-d-eau-chateau-nantes_photo_j.d_billaud-lvan.jpg
Thierno Diallo.JPG

Une visite contée sur le thème de la traite atlantique organisée en partenariat avec le Château des Ducs de Bretagne. 

Du 17e au 19e siècle, la Traite des Noirs occupe une place déterminante dans le commerce nantais et contribue à enrichir la ville. Thierno Diallo, conteur et Marie Baranger,médiatrice du Château, tissent ensemble un parcours où se mêlent le passé négrier nantais et des récits de lutte et de résistance. Un voyage à travers les siècles pour surtout ne pas oublier !

Le parcours commencera au Mémorial de l’Abolition de l’Esclavage, traversera les quartiers et monuments nantais en lien avec le passé de la ville et se terminera dans la Cour du Château des Ducs de Bretagne, près des œuvres de Romuald Hazoumé, artiste béninois.

Durée : 1h30 - Tarif unique : 8€ 

Mardi 14 Septembre
20h00

Château des Ducs de Bretagne

Protest Songs

Jeanne Added . Camélia Jordana . Raphaële Lannadère . Sandra Nkaké

Protest Songs

La rencontre de 4 grandes voix pour un concert exceptionnel

«L» a longtemps chanté en choeur. Bien avant d’écrire des chansons, elle a passé des années à apprendre des chants polyphoniques venus du monde entier. En 2018, elle invite Jeanne Added, Camélia Jordana et Sandra Nkaké lors d’une carte blanche à la Maison de la Poésie (Paris). Par la complicité de leurs quatre voix tressées, elles forment une sororité chantante, joyeuse, brute.
Ensemble, elles imaginent un répertoire a cappella de «Protest songs» pour chanter et raconter, dans plusieurs langues, des histoires de luttes contre les discriminations, les ségrégations, l’injustice. Parce qu’en ces temps particuliers, il leur semble indispensable de se rassembler, et de s’unir, autour de chants qui parlent des invisibles, des minorités, des combats à mener. De Joan Baez à Aimé Césaire, elles entendent faire raisonner et vibrer ces voix nobles qui protestent contre l’oppression.

Camélia JordanaRaphaële Lannadère et Sandra Nkaké : chant ; Jeanne Added : chant, basse.

Tarif unique :  25€  (places assises en placement libre)

Note du Lapin Blanc : Concert solidaire ! Tous les bénéfices sont reversés à SOS Méditerranée

logo SOS EN SOUTIEN PNG.png

Mercredi 15 Septembre
20h30

Salle Paul Fort

Le chant des opprimés

Thierno Diallo . Arnaud Fradin & his Roots Combo

arnaud-fradin-roots-combo-selectionaf©aureliepiel-10.jpg
Thierno Diallo.JPG

Une rencontre inédite entre conte et musiques actuelles : les Inattendus 

Le blues est une musique de résistance. Résistance contre l’âpreté de la vie, l’oppression et la violence. Une musique qui aide à survivre et à garder sa dignité face à l’injustice, à laver le coeur de ses souffrances et à redonner espoir. C’est ce souffle vital que Thierno Diallo et Arnaud Fradin & his Roots Combo veulent invoquer lors de cette rencontre, en faisant résonner leurs voix ; celle des contes, des histoires et des légendes, et celle de la musique et du chant blues.

Thierno Diallo, conte - Arnaud Fradin, chant et guitare - Igor Pichon, contrebasse - Richard Housset, batterie - Thomas Troussierharmonica.

Coproduction : La Bouche d'Air et Le Lapin Blanc

«Les Inattendus» sont des rencontres-créations inédites entre deux artistes issus de deux disciplines : le conte et les musiques actuelles. Le principe est simple : six jours de travail pour se rencontrer, s’apprivoiser et partager une oeuvre unique avec le public.

Tarifs : 17€ (tarif plein) - 15€ (tarif réduit) - 12€ (abonné Bouche d'Air)

Jeudi 16 Septembre
20h30

Salle Paul Fort

Jihad Darwiche . Henry Torgue

Récits de vie en temps de guerre

39480_444902695801_726500801_6205757_4195217_n.jpg
Jihad Darwiche et Henry Torgue.jpg

Quand l'humanité protège de l'horreur de la guerre

« Il est fascinant de voir des fleurs et des arbres pousser au milieu des décombres, signes de la vie qui continue au milieu du chaos. J’ai vécu une partie de la longue guerre au Liban comme témoin direct, une autre partie plus à distance. Certains moments ont été d’une violence et d’une barbarie sans limite, pourtant, des gens simples, pris au piège de la guerre, ont su garder les gestes qui sauvent la vie et nourrissent l’espoir. »

A travers ces récits, Jihad Darwiche met en scène le quotidien des petites gens, leur attachement à la vie, leurs gestes héroïques et dérisoires pour rester debout et garder vivante la flamme de l’espoir au milieu des pires bombardements. Délicatement enveloppé par le piano d’Henry Torgue, ces récits, recueillis auprès des acteurs eux-mêmes, s’entremêlent aux contes et aux souvenirs personnels du conteur pour dessiner une fresque qui est une ode à la vie, même et surtout, en temps de guerre.

Un spectacle fascinant qui met en lumière le désir de chacun d’avancer quand il doit faire face aux obstacles de la vie…  

Jihad Darwiche, récit - Henry Torguepiano

Tarifs : 17€ (tarif plein) - 15€ (tarif réduit) - 12€ (abonné Bouche d'Air)

Vendredi 17 Septembre
20h30

Salle Paul Fort

La leçon de français

Pépito Matéo

Portraits Pepito Mateo-Aire Libre 2019-Loewen photographie (23).jpg

Une ode à la diversité et à la puissance poétique du langage

« Qui maitrise sa langue, trouve sa place » comme dit le dicton… mais qui tient sa langue, perd l’occasion de donner son avis… S’accaparer la langue à l’oral, jouer avec elle, la rêver est une manière poétique de réinventer la vie.  Il s’agira ici de prendre les mots à bras le corps pour essayer de s’entendre. Prétexte à toutes les excentricités, cette pseudo-conférence en forme de leçon est aussi un témoignage sensible sur l’humanité et ses différences, sur les cultures et les a priori, sur la peur de l’étranger et le vivre ensemble.
Pépito Matéo réinterroge les différents aspects qui constituent le langage, pour essayer de saisir ce que parler « veut dire ». S
a langue acérée oscille entre humour et poésie pour dire la folie du monde tout en gardant une légèreté salvatrice, une jubilation de la parole vagabonde qui nourrit et qui fait sens.

Pépito Matéoconteur - Nicolas Petisoff, regard extérieur - Cécile Le Bourdonnec, création lumières.

Tarifs : 21€ (tarif plein) - 19€ (tarif réduit) - 16€ (abonné Bouche d'Air)

Samedi 18 Septembre
20h30

Pannonica

Ô Janis !

Hélène Palardy

IMG_3842.jpeg
Ô Janis.jpeg

L'histoire d'une étoile filante rock

Dans les années 60, Janis Joplin fait une entrée fracassante dans le panthéon du rock et bouscule les normes. Comète flamboyante, la chanteuse blanche à la voix noire marque son époque et devient une légende à 27 ans.

Chanteuse rock et conteuse, Hélène Palardy partage l’histoire et le lien qu’elle a tissés avec Janis Joplin depuis de nombreuses années. En s’accompagnant à la guitare, elle donne à ce biopic chanté, intime et décalé, une énergie de concert.
L’occasion de révéler les nombreuses voies que Janis Joplin a ouvertes aux femmes et de rappeler ce que son époque dit de la nôtre.

Texte, chant, musique : Hélène Palardy Mise en scène et dramaturgie : Anne Marcel - Écriture au plateau : Myriam Pellicane et Anne Marcel Écriture vocale : Myriam Pellicane et Hélène Palardy - Arrangements musicaux :  Marc Savev et Hélène Palardy.

Tarif unique : 12€

Dimanche 19 septembre
18h00

Salle Paul Fort

Projet Saint Rock

Yannick Jaulin . Nicolas Méheust . Régis Boulard . Pascal Ferrari 

Groupe-projet-saint-rock-Jaulin-Credit-Eddy-Riviere (8).jpg

Rock de résistance en langue rare !

Le Lapin Blanc invite son parrain de cœur, Yannick Jaulin pour un concert étonnant ! Il partagera avec le public un tout nouveau projet, cette fois, tourné vers la musique : «Projet Saint-Rock» quatuor rock où une fois encore cet amoureux de la langue fera sonner le patois de chez lui !

Yannick Jaulin perpétue la nécessité de l’oralité – cette forme primitive d’enseignement – en proximité directe avec ceux à qui il s’adresse. Qu’il soit, auprès d’un public, porte-parole des voix et des langues oubliées ou, auprès d’un artiste, transmetteur d’un savoir-faire ; qu’il parcourt les foires ou les institutions nationales, il chatouille le nombril d’un monde « que nous nous acharnons à construire le jour et détruire la nuit ». Puisque, dit-il, « nous sommes tous nés d’un récit », il défend « le récital d’histoires comme art populaire, porteur d’une capacité métaphysique à rendre l’humain à lui-même. »

Yannick Jaulin, chant - Nicolas Méheust, clavier - Régis Boulard, batterie - Pascal Ferrari, guitare.

Tarifs : 25€ (tarif plein) - 20€ (tarif réduit)

Vendredi 24 septembre
20h30

Île de Versailles

Le carnet : ​contes d'amours et de désirs

Christel Delpeyroux

Christel Depeyroux (c) Jeanne Garraud.jpg

Comment construire son chemin de femme, entre force et fragilité, concilier désir d’indépendance et désir amoureux, liberté d’aimer et de rester soi-même ?

Un spectacle intimiste, pour rire, s’émouvoir, se laisser troubler… Dans ce carnet transmis de mère en fille depuis les années 20, trois femmes ont entrelacé  un journal intime, des questionnements, des contes… Entre réel et imaginaire, de la trieuse de fèves de cacao à la guerrière en quête d’amour, on y rencontre ainsi des femmes fortes ou fragiles, magiciennes ou ensorcelées, malicieusement naïves, tendres, voluptueuses, quelquefois sauvages… et des hommes qui les désirent avec fougue, les aiment maladroitement, tendrement, désespérément…

Beaucoup d’humour dans ce spectacle, dans l’espièglerie des moments grivois, le parti-pris décalé et inattendu de certains contes, l’impertinence de plusieurs personnages féminins ; mais aussi une poésie, une finesse dans le choix des mots pour aborder l’amour charnel avec sensualité, et un équilibre bien trouvé entre légèreté et profondeur.

Christel Delpeyrouxcontes et récits

Tarif unique : 10€ - Tout public à partir de 14 ans

Vendredi 01 Octobre
20h30

CNSL - Trentemoult

Chantiers navals, là d'où viennent les bateaux

Jeanine Qannari

Jeanine Qannari - Crédits  Nidal Qannari.jpg

Une immersion totale dans les eaux primordiales d’un bateau in utéro

Après 8 mois de collectage de paroles des salariés et retraités aux Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire, Jeanine Qannari nous conte la vie à l’usine avec ses bons et mauvais côtés, les rêves, la camaraderie, les ambitions mais aussi les luttes de ces hommes et de ces femmes d’exception.

Un voyage au cœur même de ces paquebots immenses qui avant de voguer sur les flots, sont nés de la sueur et de la main des milliers d’hommes et de femmes qui les ont mis au monde. Chacun pour un bout, ici ou là, dans la matrice géante des chantiers.

Jeanine Qannari, récit

Tarif unique : 10€ - Tout public à partir de 12 ans

AFFICHE_40X60_LAPIN BLANC_PRINT_page-000